Les textes des stations

Le texte de chacune des cinq stations (que l'on peut voir en cliquant sur les photos) est précédé d'une phrase d'introduction qui sera reprise sur les suivantes. L'enchainement de ces cinq introductions résume l'histoire de ce monument et sa signification. 

 Quelques vers extraits de « Clairière de Braconne » de Michel David nous accompagnent le long du chemin. 

 

Station 1

Durant la Seconde guerre mondiale, cette clairière a vu se dérouler l'épilogue sanglant d'une des tragédies de la Résistance charentaise à l'occupant nazi.

Les arbres puisent aux racines de la terre

Leurs certitudes souveraines

Comme tu fus toi-même

Ancré dans notre calcaire

Et voué à la plus grande cruauté

Stations 2

Le 5 mai 1943, les troupes d'occupation nazies fusillèrent en ce lieu six résistants.

Le 15 janvier 1944, dix autres résistants connurent le même sort.

Les fils sont partis

Les pères savent

Ils ne reviendront pas

 

Station 3

C'est ici, dans cette clairière, qu'ils ont été fusillés et leurs corps jetés dans des fosses.

Les doutes et les peurs resteront enfouis

Nous n'en saurons rien

Que ce silence

Et ce frôlement des feuilles

Par le vent qui s'obstine

Station 4

Le 13 janvier 1946 est inauguré ce monument destiné à perpétuer leur souvenir.

Rien que votre beauté aurait dû vous rendre à la lumière

 la senteur des haies de chèvrefeuille

 À la douceur des vents de nos collines

Station 5

Le 7 mai 2006, le monument inauguré le 13 janvier 1946 s'enrichit de 9 stèles pour devenir un lieu de souvenir et d'hommage à la Résistance civile en Charente.

Vous vivrez dans la douceur de nos temps éternels


Infos pratiques

coordonnées

106 rue de la Mairie
le Bourg

16590 BRIE Tél : 05 45 69 96 89 Fax : 05 45 69 93 87 asfb@ccbc.fr

  Contact

  Plan d'accès

  Actualités

coordonnées de la présidente de l'association

coordonnées de la présidente de l'association

Michèle Dessendier 
adresse mail : dessendier@sfr.fr
 n° téléphone : 06 22 21 67 84